Lettre d’une Princesse,

Il était plusieurs fois où… J’ai sali mon sens propre dans mes jupes de soirées, et j’ai trébuché dans des champs lexicaux d’été. J’ai noyé mes larmes dans un piano rempli d’do en farfouillant dans mes méninges pour y faire le ménage. J’ai détruit mes cris dans mes crises, aspiré mon silence dans l’écho des mots à la station téméraire des salauds. J’ai agrippé mon souffle à la césure du chaos pour croire à la transformation du crapaud.

Continuer la lectureLettre d’une Princesse,