Le développement personnel

Le développement personnel

Partager
sûr

Partager sur facebook
Partager sur twitter

La peur d’élever ses standards

Malgré les échos entendus, les quelques textes lus, ce sujet m’était jusqu’à lors inconnu. Me sentant dernièrement personnellement concernée, je décide enfin de me lancer dans l’étude approfondie d’un sujet qui devrait également vous intéresser. 

Le développement personnel vise à la transformation positive de soi dans le but de se défaire de certains aspects pathologiques tels que l’anxiété, la déprime, et d’autres aspects tels que le manque de confiance en soi ou encore la peur.

Pour moi, la peur reste une des plus grandes entraves au développement personnel. Avoir peur d’exprimer ses pensées aux autres, accepter que ses talents soient vus comme une faute ne relèvent pas de la qualité de vie qu’a pour but le développement personnel.
Pourtant, ces peurs nous viennent du monde dans lequel nous vivons. Ce monde dicté par des principes qui ne nous conviennent pas forcément mais qui orientent chacune de nos actions. Nous sommes forcés de nous y adapter afin de devenir une meilleure version de nous, nous y accommoder car ce monde est bien trop sage pour nos « aspirations de fous ». 

Nous sommes effrayés par ce qui n’est même pas d’actualité ; nous avons peur d’échouer, de nous retrouver à l’avenir dans une mauvaise société plus que d’avoir une mauvaise santé. 
Nous sommes définis par des chiffres, des cahiers, des projets qui ne sont parfois pas les nôtres afin de devenir meilleur que l’enfant d’un autre.  Nos rêves sont alors contraints d’être étouffés afin de se conformer à ceux qui devraient mieux rentabiliser.
Nous sommes forgés mais vides, épuisés par ceux qui décident. Et pourtant, nous sommes nous, tristes mais ambitieux, laxistes mais courageux. 
Et demain ça sera toujours nous, assis derrière un bureau ou devant une assemblée, jetant nos peurs à l’eau pour tenter d’évoluer. 
Sans vouloir vous faire mal au coeur 95% de gens se retrouvent sur leur lit d’hôpital avec des regrets, se remémorant ces peurs, réalisant qu’ils ont laissé le plus important leur passer sous le nez. 
Car ce n’est pas parce que la vie nous est donnée que nous avons toute la vie pour rêver. 

Se connaitre, soi, ses capacités et sa destination augmente la croyance en ses rêves et leurs réalisations.
Surmontez les préjugés, affirmez vos idées, lancez vos projets en écartant la possibilité de se voir regretter. Toutes ces pensées balayées, retournez les chercher. Tenez-les en laisse, c’est tout ce que vous aurez contre cette société qui vous rabaisse.
Échouez et réessayez, réessayez pour mieux échouer car votre liberté comprend celle de faire des erreurs afin de placer vos objectifs avant ceux de vos peurs. 
En effet, vous ne connaitrez jamais le bonheur en côtoyant la représentation psychique du malheur qu’est vos peurs.

Affrontez-les, domptez-les, ne les nier pas, il faut connaître son adversaire pour savoir après quel coup il ne se relèvera pas. 
Avec la connaissance de ce qui vous fait reculer vous n’aurez plus d’autres choix que d’avancer, plus d’autres choix que de réussir car il n’est pas nécessaire de toucher le fond avant de pouvoir rebondir. 
Vos rêves les plus subjectifs tentez de les rendre collectifs car même à titre personnel ils pourront impacter la vie publique. En effet, vous n’êtes pas les seuls, vous comme moi représentons une grande majorité de jeunes en quête d’accomplissement donc au lieu de pointer du doigt, tendez la main. Plusieurs voix résonneront mieux qu’une seule il est donc de notre devoir de s’allier au prochain. Néanmoins faites la différence car c’est le jugement des autres qui vous fera l’offense, travaillez à votre succès avec des personnes de qualité mais faites-le dans le silence. 

Ne laissez pas la télé, ou l’Instagram d’une célébrité vous faire croire que vous n’êtes pas « assez ». Rappelez-vous que Barack Obama n’était qu’un simple militant avant de devenir président, que Jennifer Lopez poursuivait passionnément ses rêves sans l’accord de ses parents ou qu’à ses débuts, Oprah Winfrey présentait l’émission la moins diffusée avant de devenir une si grande personnalité.

Quant à vous, remplacez vos doutes par des « donc » ne laissez pas de fausses idées parvenir à ce que votre pression monte. 
Ce qui vous séquestre l’esprit et vous torture de nuit, ses idées et intuitions soi-disant justifiées par votre propre représentation sont semblables à une maladie que vos peurs jugent incurable. 
Le discernement du bien et du mal, l’approche de ses croyances qui vous rendent beaucoup plus manipulables peuvent drainer votre esprit qui doit déjà avoir trop souffert. 
En effet, j’ai lu que ce sont nos fausses visions du Paradis qui nous mèneront tous en Enfer. 
Dans cette vie où le combat se joue avant tout entre nous et la société, armez-vous de courage et d’une confiance en soi qui vous serviront de bouclier. Personne sur Terre ne peut dicter des normes à imposer et dans aucun livre sacré l’épanouissement est synonyme de péché.  
Le monde n’est pas ce qu’il était il y a 1 siècle et ne le sera surement pas celui d’après. Notre monde est en perpétuelle changement, donc dans votre envie d’adaptation suivez ses mouvements. 

Enfin, l’étape cruciale est souvent la plus délicate. Prenez le risque de vous débarrassez de toutes vos ondes négatives. Débarrassez-vous des personnes qui n’attendent que votre succès pour profiter de vos mérites. Ou pire qui espèrent en secret qu’aucun de vos projets n’aboutissent. 
Celles qui vous heurtent profondément, puisent de votre tolérance, gentillesse et de votre temps. Celles qui vous rabaissent prétextant vous venir en aide, jugeant tout et même rien, recouvrant d’une fausse amitié leur envie de vous mettre des freins. Ces personnes qui voient tous vos progrès et réalisations mais qui ne prononcent jamais un seul « félicitation ». Ces personnes qui vous exploitent de temps en temps mais quand il faut soutenir répondent absents, sont à bannir. 
Ne soyez pas effrayés par la solitude qui vient lors de votre développement, Dieu mettra lui-même sur votre route les personnes que vous méritez réellement. 
Le changement est l’étape fondamentale à la conquête de ses rêves. Qui sait où on en serait quand petits on ne rêvait pas tant d’aujourd’hui ?

Et si demain apporte un nouvel espoir j’espère qu’il vous apportera également la force d’y croire. 

On n’entend pas souvent ces mots, et je sais à quel point des fois ils sont essentiels à ce fameux développement personnel. 

30

La publication a un commentaire

  1. Gbadoe

    ❤️❤️❤️merci

Laisser un commentaire